Galères de moniteur auto-école

Forum destiné aux moniteurs auto-école et acteurs de la sécurité routière, espace de partage d'expériences, de conseils et de soutien dans l'exercice du métier et des difficultés rencontrées. Santé, pédagogie, emplois, conditions de travail...
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Sujets les plus actifs
HUMEUR du JOUR !
Partie admissibilité du BEPECASER
Topic dédié au BEPECASER session 2012.2013
anecdotes en leçon
HUMEUR du JOUR !
moniteur indépendant ??
journal bepecaser 2012
RÉSULTAT ADMISSIBILITÉ 2012
TOPIC SYNTHÈSE ORALE 2012- 2013 (Trame, sujets, ...)
TOPIC SYNTHÈSE ÉCRITE 2012-2013 (Trame, sujets, corrigés...)
widgecolo
Widgecolo créé par France-bio
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 le code à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le code à l'école   Ven 19 Oct - 21:52

Perso y a un truc autre qui m'interpelle :
La place de l'Ecole au sein de la Cité...

Il est très dur d'intervenir en milieu scolaire pour quelque sujet que ce soit ( SR, bénévolat, risques liés aux mst, etc...) et quand bien même ça se fait, c'est par à coup (une demi journée par an c'est sûr qu au final il en reste quelque chose... Suspect).

Qu'en pensent les profs (Enseignants comme nous), qui sont loin d'être les fainéants qu'on nous décrit à longueur de jt, qui ont des effectifs relativement élevés ( faire une correction de code à 15 élèves, parfois c'est chaud, alors expliquer les logarithmes à une trentaine, moi je reste ds ma voiture...) et qui, de fait sont souvent charette pour boucler leur programme?


In fine, le continuum éducatif, ça a du cachet, encore faut-il que ce soit réfléchi et conçu avec tous les intervenants.

La bonne question est :à qui profite le crime????

Pour le coup, j'ai plus la sensation d'un lobby de certaines AE qui souhaitent placer leurs pions et "développer l'activité" jusqu'à un non sens...

Reviens Jean de la Fontaine avec ta grenouille et ton boeuf!!! Ils sont devenus fous!!!
Revenir en haut Aller en bas
mylor
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1249
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

MessageSujet: Re: le code à l'école   Ven 19 Oct - 22:26

Je pense pour ma part que le projet de " code à l'école " qui devient réalité est dicté par

- la centralisation qui s'opère dans le milieu ( regrouper les centres d'examen , réduire le nombres d'AE pour rationnaliser et augmenter le taux de réussite )

- la démagogie : " le permis = ACCES à l'emploi "

- et peut être une volonté par les pouvoirs publics de céder la partie " théorique " à une entreprise privée ( sujet récurrent ) , pour ne pas augmenter les postes d'inspecteurs et régler les délais en terme d'exams ...........

Quand à l'école , pour moi , il n'y aura pas de changement pour les profs car : - si on fait appel aux auto écoles par des appels d'offres , cela veut dire que ce sont ces auto écoles là qui enseigneront le code aux élèves . Il faut juste trouver les crénaux horaires , les rajouter aux heures de cours et savoir combien par semaine !

Je sors d'une réunion justement au colllège de mon fils ( il est en 3 éme ) pour présentation de la classe de seconde et du lycée .

Et bien je peux vous dire que ça a bien changé par rapport à mon époque :

- les professeurs sont à la hauteur de leur tache

- les explications étaient claires , faites sur POWER POINT , très synthétiques et bien déroulées .

- les interventions des enseignants et du principal étaient professionnelles , argumentées et intéressantes .

L'école a évolué , elle s'est remise en question ,s'est modernisés ( tableau TBI , salle d'informatique ou NTA m'a dit mon fils, site interactif etc etc )

Enfin moi je suis satisfaite de ce que j'ai vu , des personnes compétentes , passionnées, disponibles et tournées vers l'avenir ( on sent qu'il y a de la formation continue).

Mais chacun son métier , et je ne vois pas les profs enseigner le code , et je ne pense pas que ce soit le projet .
Revenir en haut Aller en bas
zenitone
Contributeur
Contributeur


Messages : 37
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: le code à l'école   Ven 19 Oct - 22:47

Un peu de lecture…. !!!!

Alors je m’interroge de plus en plus….serait-il possible que l’on respecte enfin la Loi et notre métier et donc nos compétences ????!!

Déjà que je ne comprends pas qu’un prof de géo ou de sport enseigne le code pour les ASSR au collège, voilà qu’on nous rajoute le lycée !!

Sans parler des lycées professionnels...je ne suis pas sur que ce ne soit que des titulaires du Bepecaser qui y enseignent...

Et si je débarquais moi dans les lycées pour donner des cours de maths ?? Vous pensez qu’ils diraient quoi tous les profs de maths ??

Ami (e)s Enseignant(e)s, Gérants (tes), je vous rappelle que nous ne sommes pas sensés enseigner que la partie pratique de l’apprentissage de la conduite. Nous avons été formés pour enseigner la partie théorique également (rappelez vous votre épreuve « salle »…l’évaluation…les vrais cours… c’était juste pour faire joli ?) et nous avons un diplôme reconnu par l’Etat pour le faire.

De plus, toutes les études en accidentologie démontrent que c’est sur le comportement du conducteur qu’il faut redoubler d’efforts et ce comportement c’est l’apprentissage de la sécurité routière. Et ce n’est pas en se contentant de lancer des séries d’évaluation dans nos auto-écoles qu’on pourra le faire…

En abandonnant les cours de code en salle, voilà à quoi l’on arrive…puisque nous ne voulons plus le faire…d’autres vont s’en charger…et a qui la faute ???

Ami(e)s syndiqué(e)s, où êtes vous ??? Où est ce que le fric qui vous intéressent ? Pourtant il y en aurait à prendre…si l’on faisait vraiment notre métier en entier…



L 212-1 CR

I.-L'enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur d'une catégorie donnée et de la sécurité routière ainsi que l'animation de stages de sensibilisation à la sécurité routière mentionnés à l'article L. 223-6 sont subordonnés à la délivrance d'une autorisation administrative.

L212-2 CR

I. Nul ne peut être autorisé à enseigner, à titre onéreux, la conduite des véhicules à moteur d'une catégorie donnée et la sécurité routière, s'il ne satisfait aux conditions suivantes :

1° Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation :

a) Soit à une peine criminelle ;

b) Soit à une peine correctionnelle prononcée pour une infraction figurant sur une liste fixée par décret en Conseil d'Etat ;

2° Etre titulaire du permis de conduire, en cours de validité, valable pour la ou les catégories de véhicules considérés ;

3° Etre titulaire de l'un des titres ou diplômes dont la liste est fixée par décret en Conseil d'Etat ;

4° Remplir les conditions d'âge, d'ancienneté du permis de conduire et d'aptitude physique fixées par décret en Conseil d'Etat.

II. - Nul ne peut être autorisé à animer des stages de sensibilisation à la sécurité routière s'il ne satisfait aux conditions suivantes :

1° Ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation :

a) Soit à une peine criminelle ;

b) Soit à une peine correctionnelle prononcée pour une infraction figurant sur une liste fixée par décret en Conseil d'Etat ;

2° Remplir des conditions précisées par décret en Conseil d'Etat, relatives à la détention d'un permis de conduire, à l'âge, à l'aptitude physique et aux formations suivies.

R212-1 CR

I.-L'autorisation d'enseigner la conduite des véhicules à moteur d'une catégorie donnée et la sécurité routière ainsi que l'autorisation d'animer les stages de sensibilisation à la sécurité routière mentionnés aux articles L. 223-6 et R. 223-5 sont délivrées, pour une durée de cinq ans, par le préfet du lieu de résidence du demandeur ou, pour un non-résident en France, par le préfet du département où il envisage d'exercer la profession d'enseignant ou d'animateur, dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière.

R212-2 CR
I.-L'autorisation d'enseigner la conduite et la sécurité routière est délivrée aux personnes remplissant les conditions suivantes :
Etre titulaire d'un des titres ou diplômes mentionnés à l'article R. 212-3 ;
2° Etre âgé d'au moins vingt ans ;
3° Etre titulaire du permis de conduire de la catégorie B dont le délai probatoire fixé à l'article L. 223-1 est expiré ;
4° Remplir les conditions d'aptitude physique, cognitive et sensorielle requises pour l'obtention du permis de conduire des catégories C, E (C), D, E (D), CE, C1, C1E, DE, D1 et D1E dont les modalités sont fixées par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière.
Le maintien de cette aptitude est subordonné à l'avis émis par un médecin agréé consultant hors commission médicale ou par la commission médicale, dans les conditions fixées au 2° du I de l'article R. 221-11.
La validité de l'autorisation d'enseigner est limitée à l'enseignement théorique lorsqu'une décision d'inaptitude à l'enseignement pratique de la conduite ou à la conduite elle-même a été prise par le préfet après avis du médecin précité ou de la commission médicale.
II.-L'autorisation d'animer les stages de sensibilisation à la sécurité routière est délivrée aux personnes remplissant les conditions suivantes :
-soit être titulaire de l'autorisation d'enseigner mentionnée au I du présent article et d'un diplôme complémentaire dans le domaine de la formation à la sécurité routière figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière ;
-soit être titulaire d'un diplôme permettant de faire usage du titre de psychologue et du permis de conduire dont le délai probatoire fixé à l'article L. 223-1 est expiré ;
-et, dans les deux cas, être âgé d'au moins vingt-cinq ans et être titulaire d'une attestation de suivi de formation initiale à l'animation de stages de sensibilisation à la sécurité routière délivrée dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la sécurité routière.
III-Un arrêté du ministre chargé de la sécurité routière définit les conditions d'application du présent article.
R212-3 CR

Les titres ou diplômes prévus au I, 1°, de l'article R. 212-2 sont :

I.-Le brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (BEPECASER).

Ce diplôme est délivré par le préfet qui a organisé les épreuves aux personnes ayant subi avec succès lesdites épreuves organisées dans des conditions fixées par un arrêté du ministre chargé de la sécurité routière. Cet arrêté détermine en outre les conditions de dépôt, d'instruction des dossiers de candidature, le programme de formation, les épreuves et leur organisation.

Ce diplôme porte, le cas échéant, la ou les mentions suivantes :

-enseignement de la conduite des véhicules de la catégorie E (B) ;

-enseignement de la conduite des véhicules de la catégorie A ;

-enseignement de la conduite des véhicules des catégories C, E (C), D, E (D).

II.-L'un des titres ou diplômes énumérés ci-après reconnus équivalents de plein droit au brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (BEPECASER), pour enseigner la conduite des véhicules terrestres à moteur de la catégorie B :

1° Le certificat d'aptitude professionnelle à l'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur (CAPEC) ;

2° La carte professionnelle et le certificat d'aptitude professionnelle et pédagogique (CAPP) ;

3° Le brevet de spécialiste de l'armée de terre (BSAT), mention instruction élémentaire de conduite, ou les diplômes militaires reconnus équivalents à celui-ci par arrêté conjoint du ministre chargé de la sécurité routière et du ministre de la défense ;

4° Les diplômes d'enseignement de la conduite délivrés dans les territoires d'outre-mer et dans les collectivités territoriales de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

L'équivalence avec le brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (BEPECASER), portant la ou les mentions catégorie E (B), catégorie A et catégories C, E (C), D, E (D), est admise de plein droit pour les personnes ayant subi avec succès la ou les épreuves correspondantes du certificat d'aptitude professionnelle à l'enseignement de la conduite des véhicules terrestres à moteur (CAPEC). Pour les titulaires d'un titre ou diplôme mentionné aux 2°, 3° et 4° ci-dessus, elle n'est admise qu'à la condition qu'ils aient été en possession, le 1er janvier 1982, des catégories de permis de conduire correspondantes.

III.-Un titre acquis dans un autre Etat membre de la Communauté européenne ou dans un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen et reconnu par le préfet comme équivalent au BEPECASER dans les conditions définies à l'article R. 212-3-1.

IV.-Un diplôme d'enseignement de la conduite délivré par un Etat qui n'est ni membre de la Communauté européenne ni partie à l'accord sur l'Espace économique européen, reconnu équivalent au brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière (BEPECASER), par décision du ministre chargé de la sécurité routière prise sur avis d'une commission interministérielle créée à cet effet par arrêté conjoint du ministre chargé de la sécurité routière et du ministre chargé des Affaires étrangères.

Revenir en haut Aller en bas
on-off70
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3008
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : puy de dôme

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 5:57

zenitone...comment dire...tu es synthétique et exhaustif.

mais il me semble me rappeler que la loi est faite pour être contournée et que, par conséquent, si nos chers énarques veulent la modifier dans notre dos ce sera pour eux d'une facilité déconcertante.
Revenir en haut Aller en bas
mylor
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1249
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 7:33

Je suis désolée , mais il y a quelque chose que je ne comprends pas

- quand je lis ou je vois à la télévision la présentation du test " code aux lycées" mis en place en région POITOU CHARENTES ,

Moi j'entends " le code aux lycées " sera mis en place avec concertation avec les auto écoles , qui enseigneront le code .

- Donc ce sera toujours un enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière qui enseignera l'épreuve théorique de la conduite .

De plus , dans les articles de presse , les directeurs et membres de la Prévention Routière sont très enthousiasmes : meilleur enseignement du code car en formation continu et non du bachotage " bête et méchant " pour avoir l'examen , meilleur sensibilisation sur les dangers de la route ( une démarche plus profonde car mieux encadrée ) .

Donc si on résume :

- les politiques et les associations de la sécurité routière valorisent cette démarche en mettant en avant l'aspect SECURITE ROUTIERE .

- Les auto écoles rejettent cette démarche pour des raisons économiques : manque à gagner pour leur entreprise , louable bien sûr :

mais ne sont elles pas non plus sensées " améliorer la Sécurité routière " en cherchant des axes de développement ????????????? Rolling Eyes

Et là je rejoins Zenitone : certaines AE n'enseignent plus le code ( DVD qui tourne toute la journée ), le code en ligne qui se développe de + en plus . et les pouvoirs publics , par le biais des DDTM , des IPCR , le savent très bien ........

Ils mettent en avant l'aspect financier de la réforme pour les familles , mais aussi l'enseignement de meilleur qualité ( d'après eux ) qui permettra de mieux sensibiliser les jeunes aux dangers de la route . Ils argumentent

Donc à nous d'argumenter aussi , et à nous d'imposer notre rôle d'enseignement DE LA CONDUITE AUTOMOBILE et de LA SECURITE ROUTIERE et de tirer notre épingle du jeux .
Revenir en haut Aller en bas
on-off70
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3008
Date d'inscription : 07/06/2010
Localisation : puy de dôme

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 8:24

clair que celà rejoint l'objectif de prévention, reste à savoir comment ça va être mis en place.

il faudra donc se positionner sur une logique de prise de marché afin d'être sélectionné par les établissements scolaires et, à terme, gagner de l'argent avec ces établissements et non plus avec les particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
flashmcqueen
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 562
Date d'inscription : 07/07/2012
Localisation : nord pas de calais

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 11:11

loin de moi l'idée de remettre en question l'objectif de prévention qui ne (sauf erreur de ma part) ne se résume pas seulement à l'enseignement du code.
Ce qui m'interpelle davantage c'est encore et toujours le peu de cas que l'on fait de notre avis et tout simplement de nous. Une fois de plus, nous n'avons pas été consultés, Ségo jette une idée, une fois de plus pour faire parler d'ELLE, et de SA région. Elle fait fi de toutes les concertations possibles et pistes envisageables et prend comme à son habitude une décision UNILATERALE.
Voilà mon ressenti par rapport à cette idée, que je ne trouve perso, pas si stupide, mais insuffisamment travaillée en amont pour obtenir les résultats les plus probants possibles
Revenir en haut Aller en bas
zenitone
Contributeur
Contributeur


Messages : 37
Date d'inscription : 07/10/2009

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 11:47

je ne dis pas que je trouve l'idée "stupide", je dis juste que le fait de le faire avec nous n'est même pas discutable, c'est illègal de le faire sans nous.

Et je me répête : je parle également des connaissances sensées être apportées au Collège en Classe de 5ème et de 3ème : Pour avoir rencontrés certains enseignants sensés être concerner: la plus part avouent eux même ne pas avoir les connaissances, ne pas avoir le temps, un programme déjà suffisament long, ou ne se contenter pour le "responsable désigné du moment" de n'organiser que l'examen.

Donc ils sont bien content quand l'AE associative dans laquelle je bosse se propose d'y mettre en place des atelier...mais bénévolement bien-sur...! parce que oui vu qu'on leur a dit que tout le monde pouvait s'en occuper...pourquoi payer...
Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 14:43

Bonjour à tous, ça faisait un moment que je n'étais pas passée sur le site, mais au vu de cette annonce lundi, (pour ma par sur la rochelle), ça commence a jazer un peu !!!

j'aimerais savoir s'il y a d'autres membres qui sont aussi du poitou chatente? ce qu'il faut surtout se dire , c'est que l'affaire est toute tracée, et que de la région pilote, cela passera national !! et qu'elle devait attendre le 19/10/2012 la seconde réunion avec les ae avant de faire quoique ce soit, mais l'envie de se faire mousser avec une certaine fausse démagogie l'a poussé à publier son communiqué le 15 !!!! sans concertation, nous sommes encore pris pour des pigeons!

ne pas oublier, que ce sera les impots de tout le monde qui financera tout cela que les habitants aient des enfants ou non. et quand elle ose dire que cela baissera le coût du permis, elle se met le doigt dans l'oeil ! les AE devront monter l'heure de conduite, à au moins 55euros, en sachant que sur la rochelle cela ne dépasse pas les 40 euros actuellement ... qui va en patir ?? les 10% de nos élèves qui ne sont pas dans le cursus lycée..

Bref pour ma part je suis méga remontée, nous déjà traité de voleurs à cause de la sous estimation de notre travail, de simple momo et non pas d'enseignants de la conduite !! mais ce qui me chagrine, c'est que peu de personnes ont l'air vraiment prête à ne pas se laisser marcher dessus ....
Revenir en haut Aller en bas
mylor
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1249
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 17:04

@ Maellys

Attention de ne pas tout confondre :

- Des réformes il y en a partout , pour rester dans la course , pour être dans des objectifs à atteindre .

N'oublions pas que nous sommes souvent les PREMIERS à trouver notre milieu " viellot et obsolete , peu enclin au changement " .

-Ensuite dans le test pilote mis en place , il y a deux aspects :

1. La forme ( et tu le dis très bien : c'est décidé et politisé par la Présidente de la Région en question , donc on est d'accord !! )

2. Le fond : et là , pour moi , il n' y a pas forcément du " mauvais " , car les autos écoles garderont l'enseignement du code puisque ce sont eux les professionnels . Donc on ne remet pas en question notre métier . Le problème est économique , par rapport au manque à gagner des AE , car toutes n'auront pas le marché des lycées , c'est certain .

Mais je rajoute ,que même moi qui suis " jeune BPKASER " , j'entends parler de changement qui auront lieu pour les " centres d'examens " , les petits étant voués à disparaitre , les réformes du permis elles même , et aussi la réforme du BPKASER .

N'oublions pas aussi qu'aujourd'hui , n'importe qui peut ouvrir une AE , donc " co notation commerce ) , pas non plus très " valorisant " pour nous .

Le monde change , et ça va vite , donc attention à ne pas vouloir être trop " tourné sur nous même et nos vilaines habitudes " , refuser le changement et la modernité , sinon on va vite se retrouver sur la touche .

Et je me dis aussi que l'examen de Permis de Conduire est un EXAMEN NATIONAL , donc géré par l'ETAT , donc il dispose et décide ........... BEAUCOUP !!!!!!!!!!!

Après chacun pense comme il le veut , moi je pense ainsi , et j'aime mon métier que je trouve beau sur le terrain , mais " pas du tout valorisé au niveau de l'opinion publique , donc soyons pro pour défendre notre " bifteck " en argumentant sur la valeur ajoutée que l'on peut apporter dans cette réforme , et peut être ( bon là je rêve Wink ) , notre statut n'en sera que plus reconnu qui sait ?

Réfléchissons ( enfin les exploitants bien sûr en premier ) , moi je ne suis que simple salariée , mais j'ai aussi des idées Idea . lol!
Revenir en haut Aller en bas
serge50340
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 50
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 20:00

C'est du grand n'importe quoi!

L'état n'est pas foutu de faire l'enseignement de l'ASSR correctement et on va leur confier le code de la route !!!!

Ne soyons pas dupes, ce sont les gros centres, type ECF, qui prendront les marchés et qui récupéreront la mise.

Vous avez raison en parlant de ceux qui ne sont pas dans le cursus scolaires, que feront ils? Comme pour l'ASSR, deux sessions par an à l'AFPA?

C'est du grand n'importe quoi et Ségolène qui pourtant avez toute ma confiance, sur ce coup ci est une annesse, fut elle du poitou!

Donnez moi son tel que je lui envois un tweet!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.serge50340.wordpress
jeanmary
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: le code à l'école   Sam 20 Oct - 21:28

Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 7:19

Je lis les articles et ceux ci disent que ce sera peut être des "enseignant culturel " ou des pro qui enseigneront dans les lycées . Mais au vu du compte rendu que j ai reçu de l UNIC la part du gâteau reviendrai d' office à ECF !! De toutes façons nous ne pourrons pas tous le faire.
Il paraît que vendredi tous les syndicats hormis UNIC lechaient les bottes de Royal.

Comment justifier la revalorisation de nos tarifs sous peine d'être encore et toujours des voleurs?? Ne sommes nous pas rattaché à la convention collective des métiers de l'automobile?! Combien coûte aujourd'hui une heure de main d'oeuvre??!!

Et quand j'entends à la radio Royal dire je cité "ce sera bien pour les auto écoles comme ça elles n'auront plus à permuter entre code et conduite toute la journée" j'ai juste envie de lui en mettre une !! Qu'elle les fassent elle les 10h de voiture !!

Il ne faut pas se voiler la face, à terme l'ETG se fera aussi dans les lycées comme ça ils pourront officiellement fermer les centres d' examen secondaires. À votre avis pourquoi les IPCSR font grève ?? Car ils vont changer de ministère entre autre. Finalement nous devrions pour une fois s' allier à eux car dans le fond c'est un peu le même combat .

Revenir en haut Aller en bas
mylor
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1249
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 9:37

juste pour info , les IPCR ne font plus grève , car ils ont obtenu ce qu'ils souhaitaient avec Manuel VALLS . Donc grève et préavis de grève levés .

(Info lue sur site " tu sais que tu es moniteur quand " via FB ).

Et je ne suis pas sure que les IPCR ( fonctionnaires de l'état ) et les exploitants auto écoles ( professions libérales et chefs d'entreprise devant assurer un chiffre d'affaire ) aient les mêmes revendications .

Oui 10H00 de voiture , c'est très très long et difficile , mais ça se pratique déja dans beaucoup d'auto écoles ( j'ai commencé comme ça , et nombreux de mes colllègues le font) .

Nos conditions de travail sont déja difficiles , et le fait de faire le code au lycée ne les changera pas malheureusement . Sad

Ou alors on aura la chance d'être " élu " enseignant de la partie théorique au sein de l'éducation nationale , ce qui permettra de diversifer notre mission .

Mais effectivement , puisque marché public , il y aura appels d'offres , et tout le monde ne sera pas retenu .

Affaire à suive ................
Revenir en haut Aller en bas
serge50340
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 50
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 11:11

Mylor, j'ai le regret sincère de ne pas être d'accord avec ton analyse

As tu déjà été dans un lycée lors d'une séance de sensibilisation à la sécurité routière faites par des IDSR? Moi oui! C'est pitoyable !!! Entre les portables, les boulettes de papiers, les jeux de cartes......

Si tu te vois faire du code avec des classes de 40 élèves, moi pas!

Et si ce ne sont pas les enseignants diplomés pour cela qui le font, il suffit de voir comment est fait (ou non fait) l'ASSR au collège pour commencer à imaginer ce que donnera des cours de code au lycée quand, nous aurons à subir les incompétences de ceux qui feront le code au lycée.

L'ECF va récuperer la mise et ils seront les maitres absolus. Peut être metront ils des stagiaires bepecaser pour faire le code au lycée (ca ne coutera pas cher!) et en plus si je ne me trompe le bepecaser durera plus longtemps, ca tombe bien......

Quand les gros poissons auront mangés les petits poissons ils n'y aura plus rien à manger quand les gros seront encore plus gros.

Souvenons nous que le code devait se faire sur poste informatique en 2010 lors de la dernière "réforme", donc à termes, même pas besoin d'enseignants, comme aux USA 40 questions débiles, 10 mauvaises réponses autorisées, un simple controle de la conduite de 10 minutes et....... combien de morts sur les routes !

JE ne suis pas d'accord avec cette situation et je pense que sincérement nous devons faire trés trés attention à ne pas donner des arguments à ceux qui pensent que la disparition des petites structures est LA solution. elle est LA solution pour les grosses structures comme ECF, ca je n 'en doute pas!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.serge50340.wordpress
Briseradius
J'aime bien ce forum
J'aime bien ce forum


Messages : 21
Date d'inscription : 08/10/2012
Age : 31
Localisation :

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 16:23

De toute façon ceux qui perdront le plus ce seront les élèves.

J'aime bien avoir un premier contact avec les élèves au code, ça me permets de "jauger" leurs capacités de compréhension. Si on me "retire" ce premier contact les premières heures de leçons de conduite seront moins productive (des heures en plus pour l"élève).

Si cette "reforme" s'applique partout il sera hors de question pour moi de faire du "code" en véhicule: tu connais pas ce panneau ben fallait travailler c'est pas (plus) mon boulot la théorie...
Tu ne sais pas les règles d'insertion dans un giratoire, tu demanderas demain à ton enseignant ECF.

Quand certains comprendront que le code en le bossant bien un mois c'est faisable on arrêtera de pondre des reformes absurdes.
Revenir en haut Aller en bas
bidibulle
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 439
Date d'inscription : 02/12/2010
Age : 40
Localisation : bord de mer

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 19:14

Et ils feront ça quand le mercredi après midi pour les lycéens en filière dite "classique"?
Et les autres en cfa ou autre qui ont cours toutes la semaine ou boulot?
Et Si tu ne fais plus d'étude?
Et puis qui va inscrire tous ses petits jeunes sur faeton, parce que la il faudra aussi du personnel? (Déjà que pour nous c'est pas gagné Rolling Eyes)
Et comment récupèreront-ils leurs petits dossiers informatisés?
Et si ils le ratent ils se démerdent comment après?
Et.....
Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 19:24

tout à fait d'accord avec toi Bidibulle, ou alors, tu vas voir, ils devront s'inscrire d'abord en AE, comme ça faeton, c'est toi qui t'en démerde et après ils passeront le code au lycée !!!

Mylor, je ne me plaint pas de mes 10h de voiture ça fait des années et je m'adapte, je dis juste que j'aime bien mes heures de code, non seulement cela me fait une coupure, et en plus je me sens tout autant utile, un travail en amont de la conduite.

Briseradius, pour le 1er janvier 2013 commencera le code dans certains lycées expérimentaux du poitou charentes, rentrée 2013 ce sera tous les lycées du poitou charentes, et d'ici un à deux ans, ce sera national....


en réunion d'information avant la formation, ils nous disaient, ce sera à vous de revaloriser le métier.... mais je vois peu de personnes qui souhaitent réellement le faire, nous ne faisons que subir. j'ai une amie IPCSR , elle ne comprend pas que nous ne nous remuons pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
serge50340
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1074
Date d'inscription : 20/03/2011
Age : 50
Localisation : Basse-Normandie

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 19:45

Elle a raison ton IPCSR d'amie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.serge50340.wordpress
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:01

oui elle a raison. bizarrement, mes connaissances qui bossent a l'ecf eux, ne répondent à aucun de mes questionnement, certainement que leur direction a du leur dire de fermer leur bouche.... je publierai bien le compte rendu que j'ai eu de l'unic, mais il me semble, que citer un syndicat ne se fait pas.... mais vous pouvez tous l'avoir si vous le voulez, car moi même je n'adhère à aucun.
Revenir en haut Aller en bas
mylor
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 1249
Date d'inscription : 28/09/2010
Age : 52
Localisation : BRETAGNE

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:06

Alors je vais mettre tout le monde à l'aise :

- chacun à le droit de penser comme il le souhaite , et encore heureux .

- Juste une chose : quand je lis vos commentaires , j'ai comme l'impression que le code au lycée ne sera pas " enseigné par des moniteurs d'auto écoles "

Alors que tous les articles que j'ai pu lire dans la presse , les reportages vus à la TV , disent le contraire !!!!!

Ou alors je ne lis pas bien et je n'entends pas bien , mais moi j'entends " avec les auto écoles "

Autre chose :

- Pour l'instant , c'est un " galop d'essai" , " un test en région " , donc il faut qu'il fasse ses preuves . Et si comme vous le dites , ça ne fonctionne pas , alors aucune crainte , il n'y aura pas d'application à l'échelle nationale .

- Je suis enseignante depuis 2 ans seulement , et donc je ne connais pas le milieu aussi bien que certains d'entre vous . Mais j'ai une expérience professionnelle dans un autre domaine qui était la Grande Distribution , où je suis restée 17 ans . Donc des réformes , des nouvelles lois et réglementations , des centralisations dans les accords , j'en ai vécu et connu . Et avec toutes les craintes que cela engendre : " on va perdre notre boulot car il n'y aura plus besoin de nous etc etc . Et bien non , même si les forces de vente se sont réduites ( mais pour des raisons de rentabilité ) , on a toujours eu besoin de nous . Les fonctions ont évolué , les sociétés se sont adaptées .

- Alors tout milieu est différent , on est d'accord . Mais la réforme du permis de conduire est lancée sur certains points et validée . Et maintenant , c'est l'enseignement du code qui est " revu " . Donc si cela passe à l'échelon national , il va bien falloir " faire avec " et s'adapter .

- J'entends bien le manque à gagner pour l'exploitant ( et je le dis sans un post ) , mais c'est un aspect financier et non un critère de Sécurité Routière.

- Et certaines fois j'ai l'impression que tout est mélangé , et que l'analyse est brouillée .

Et pour répondre à Sergio , ne sois pas désolé de ne pas être d'acc avec moi , c'est un peu logique ( tu es exploitant et pas moi !! ) , et donc tu as des préocupations de chef d'entreprise tout à fait logique .

Pour l'enseignement dans un lycée , non je ne l'ai jamais fait , mais j'ai dirigé des équipes commerciales , animé des réunions avec plus de 20 personnes , et quand il y a de la méthode , de l'autorité , du rythme , de la préparation et de la mise en scène , ça le fait .

Mais peut être que je suis à coté de la plaque ou pas assez informée , c'est possible .

Moi pour l'instant , je retiens que les auto écoles ne sont pas mises " à l'écart " , et je trouve cela très bien qu'on garde notre rôle .
Et la région quant à elle , prone et valorise la sécurité routière , une meilleure approche des dangers de la route pour les jeunes ( et on sait tous qui sont les premieres victimes de la route !! ) . Donc je ne peux pas critiquer quelque chose de cohérent à la base , n'en déplaise à certains d'entre vous . Je suis en adéquation avec mon propre role d'ECASER " former des conducteurs sûrs " . Si le test ou toute autre réforme me semblaient " totalement débile et irréalisable " , bien sûr que je m' y opposerais en tant que professionnelle par déontologie .


J'ai l'habitude des changements , et du coup je m'adapte plus facilement quand cela est nécessaire . Je fonctionne de cette façon .


Dernière édition par mylor le Dim 21 Oct - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:36

mylor a écrit:
Alors je vais mettre tout le monde à l'aise :

- chacun à le droit de penser comme il le souhaite , et encore heureux .


- Alors tout milieu est différent , on est d'accord . Mais la réforme du permis de conduire est lancée sur certains points et validée . Et maintenant , c'est l'enseignement du code qui est " revu " . Donc si cela passe à l'échelon national , il va bien falloir " faire avec " et s'adapter .

- J'entends bien le manque à gagner pour l'exploitant ( et je le dis sans un post ) , mais c'est un aspect financier et non un critère de Sécurité Routière.

- Et certaines fois j'ai l'impression que tout est mélangé , et que l'analyse est brouillée .

Et pour répondre à Sergio , ne sois pas désolé de ne pas être d'acc avec moi , c'est un peu logique ( tu es exploitant et pas moi !! ) , et donc tu as des préocupations de chef d'entreprise tout à fait logique .


Moi pour l'instant , je retiens que les auto écoles ne sont pas mises " à l'écart " , et je trouve cela très bien qu'on garde notre rôle .

Par contre ce que je sais , c'est que j'ai l'habitude des changements , et du coup je m'adapte plus quand cela est nécessaire . Je fonctionne de cette façon .





Alors, s'adapter et faire avec, moi je ne l'entends pas comme ça. comme tu dis chacun est libre de penser.
Dis moi, par quel moyen tu entends négocier une augmentation si ton patron perd la moitié de son chiffre d'affaire?? comment compte tu améliorer ton quotidien si ton patron lui même ne peut pas le faire? Comment vont faire les patrons qui sont sans salariés? ils ne vivront que sur la conduite en espérant faire plein d'annulation car eux ne seront pas dans le cursus lycée?
Certes c'est l'aspect sécurité routière qui prime, ok, mais comment tu vas manger quand dans ton centre d'examen une seule AE sera habilitée à faire le code dans les lycées? Les AE sont peut etre pas mise a l'écart, mais toutes les AE ne pourront pas participer à ce MAGNIFIQUE projet !!!

Je ne suis pas exploitante, mais enseignante "seulement depuis 6ans", mais quand mon avenir est en péril bah je ne peux pas voir la vie en mode bisounours....
Revenir en haut Aller en bas
benj
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : 02

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:39

Moi cette histoire me fait bien sourire, car entre les politiques qui sont les rois des démago et les ECF qui essaye de détruire la concurrence ( leur propre collègue ), tous le monde oublie que le code est quasi gratuit en candidat libre.

Donc inutile d'utiliser l'argent du contribuable pour dispensé des cours de code à 2 balles dans une ambiance lycéenne pour engraissé ECF.
Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:45

tout à fait d'accord avec toi Benj, quand j'ai lancé un sondage sur FB, mes seuls amis enseignants a ne pas avoir répondu sont ceux qui bossent à l'ecf. ils ont dû avoir des directives de ne pas parler.... sur le compte rendu du syndicat que j'ai eu, ils soumettent même l'idée que seule Royal n'aurait pas pu lancer le projet, et d'après eux, ce serait même l'ecf qui en serait l'auteur...
Revenir en haut Aller en bas
benj
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 431
Date d'inscription : 03/07/2010
Localisation : 02

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 20:48

Encore une chose, il serais temps ( enfin ) en réponse à une telle initiative de revalorisé l'heure de conduite à sa juste valeur.
Je ne voit pas pourquoi une heure de main d’œuvre serais facturée de 50 à 80 dans une concession et une heure de conduite entre 35 et 55 Mad
Revenir en haut Aller en bas
maellys
Membre gold
Membre gold
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 35
Localisation : la rochelle 17

MessageSujet: Re: le code à l'école   Dim 21 Oct - 21:02

encore une fois, entièrement d'accord. chez moi c'est 37 et j'ai 11 de l'heure.. et c'est pas avec cette vision que nous pourrons espérer plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le code à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
le code à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» le code à l'école
» enseignement du code en dehors de l auto ecole
» code humoristique
» Autoécole.net
» Donner cours de code a des particuliers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galères de moniteur auto-école :: BEPECASER en colère ! :: Il y'a des colères saines ! Lachez-vous !-
Sauter vers: